LA FRANCE ET LA TURQUIE COORDONNENT LEURS EFFORTS ANTI-TERRORISTES

Après la sortie du président sur le génocide arménien hier à Erevan, Claude Guéant a signé ce matin à Ankara un accord de coopération sécuritaire sans précédent.

Le ministre de l'Interieur M. Claude Géant et son homologue turc, M. Idris Naim Sahin (AFP)

La France et la Turquie ont signé aujourd’hui, à l’occasion de la visite du ministre de l’Intérieur, M. Claude Guéant, un accord de coopération en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, une première dans l’histoire turque.

« Cet accord a des dimensions techniques et opérationnels [..] Il permettra aux forces de sécurité françaises et turques de lutter ensemble sur le terrain » a-t-il déclaré devant la presse, après avoir fait part de « la détermination totale et indéfectible » de la France aux cotés de la Turquie dans sa lutte contre le terrorisme du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

Le groupe séparatiste kurde a repris l’offensive cet été dans le sud-est du pays contre l’armée turque et l’une des branches radicales, les Faucons de la liberté du Kurdistan (Tak) a revendiqué l’attentat d’Ankara qui a fait trois morts le 20 septembre dernier.

L’accord de cessez-le-feu signé la semaine dernière entre Téhéran et la branche iranienne du PKK, le PJAK, fait de plus craindre à la Turquie que le Kurdistan irakien ne  serve désormais de corridor entre l’Iran et la Syrie, alors même que le Premier ministre turc hausse le ton contre Bachar el-Assad.

Les réseaux francais du PKK

La France, qui abrite la deuxième communauté kurde d’Europe, est régulièrement la cible des critiques d’Ankara, qui l’accuse d’accueillir les réseaux mafieux finançant le PKK.

Claude Guéant a rappelé que la police française avait procédé cette année à 32 interpellations de membres supposés de l’organisation, contre 38 l’an dernier, la dernière en date il y a deux semaines dans la région marseillaise.
Le 2 novembre prochain s’ouvrira à Paris le 18 turcs d’origine kurde interpellés en 2007 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, blanchiment d’argent et financement d’une organisation terroriste. Parmi eux se trouvent Riza Altun, et Nedim Sellen, respectivement le représentant officieux du PKK en Europe et son « trésorier ».

La Turquie reproche à la France de ne pas accepter l’extradition sur son territoire de personnes condamnées dans le cadre de ces procédures, un point qui ne devrait pas être à priori remis en cause cet accord.

Petit tollé

Cet accord intervient alors que le Président de la République Nicolas Sarkozy en visite hier à Erevan a appelé Ankara à reconnaitre le génocide arménien d’ici la fin de son mandat à l’Elysée, ce que la France a fait en 2001 à l’instar d’une vingtaine d’autres pays.

Ces déclarations ont déclenché un petit tollé en Turquie, où le sujet reste extrêmement sensible. Le ministre des Affaires Etrangères turc M. Davutoglu a réagi ce matin en lui renvoyant la balle: « ceux qui ne sont pas capable de regarder en face leur histoire après des siècles de colonialisme […] ne devait pas donner de leçons d’histoire à la Turquie » a-t-il déclaré, taxant Nicolas Sarkozy d’ « opportunisme » a quelques mois de l’élection présidentielle.

Les autorités arméniennes estiment que jusqu’à 1,5 million d’Arméniens ont été tués par les Turcs de l’empire Ottoman pendant la Première guerre mondiale. La Turquie affirme que ce nombre est exagéré et refuse la qualification de « génocide », ce qui pèse notamment sur son dossier de candidature à l’Union européenne.

Le ministre des affaires Européennes turc, M. Egemen Bagis, a quand à lui conseiller au président d’« abandonner le rôle d’historien et de se concentrer plutôt sur des solutions pour sortir la France de la crise », ceci quelques heures avant d’accueillir ce matin avec diplomatie son bras droit et ministre de l’Intérieur pour signer l’accord de coopération…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans INTERNATIONAL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s