Archives de Tag: Afghanistan

LE SOMMET DE LA NOUVELLE DIPLOMATIE TURQUE

Les principaux acteurs de la diplomatie turque sont réunis cette semaine pour définir de nouveaux objectifs sur la scène internationale. L’occasion pour Ankara d’afficher ses ambitions.

Ahmet Davutoglu

« La Turquie peut être considéré comme un des 10 pays qui ont le plus contribué à remodeler le monde l’année dernière » et l’un des plus « raisonnables de la communauté internationale» a affirmé le ministre turc des Affaires Etrangères, M. Ahmet Davutoglu mardi dernier en ouverture de la réunion des ambassadeurs à Ankara. « L’objectif premier », a-t-il ajouté, « est de faire de la république turque un pays plus fort et plus influent dans les prochaines décennies ».

En référence à l’aide apportée cet été à Israël dans sa lutte contre les feux de forêts, il a comparé les diplomates turcs à des pompiers chargés d’éteindre les crises internationales, situation qu’il a appelé à dépasser : « Un diplomate turc est comme un pompier […] mais nous voulons être aussi des architectes. Certains font les plans et nous devons accourir quand le feu éclate. C’est une mauvaise chose. Nous ne pouvons être un pays qui attends et réagit […] La Turquie devra dans l’avenir prévenir les crises avant qu’elles ne surviennent au lieu de réagir après-coup ».

Sous l’impulsion M.Davutoglu et du président Abdullah Gül, la Turquie cherche depuis quelques années à se voir reconnaitre un rôle d’intermédiaire incontournable au Moyen-Orient, où elle a entre autres proposé sa médiation dans le dossier du nucléaire iranien ainsi qu’en Afghanistan (v.plus bas). Le ministre afghan des Affaires Etrangères, M.Zalmai Rassoul est d’ailleurs intervenu à l’ouverture de la réunion pour remercier la Turquie  de ses efforts dans le processus de réconciliation nationale.

Interrogé sur la nouvelle politique internationale tous azimuts d’Ankara, que certains critiques décrivent comme « néo-ottomane », il a précisé : « nous n’avons aucune intention de gérer les affaires d’autrui. Mais nous ne laisserons personne s’immiscer dans les nôtres ».

Le ministre des Affaires Etrangères a par ailleurs prévenu : « La Turquie ne choisira pas entre l’Union Européenne et Chypre ».

Le sommet, qui réunit près de 200 ambassadeurs et hauts-fonctionnaires du ministère des affaires Etrangères, se tient toute la semaine, à Ankara puis à Erzurum, sur le thème « Diplomatie visionnaire : ordre global et régional depuis la perspective turque ».

Le premier ministre grec, M. George Papandreou, est attendu en fin de semaine pour clore le sommet et discuter du projet de barrière à la frontière gréco-turque.

 

Le + du Grand Turc : Ankara a lancé en 2007 une série de réunion tripartite entre la Turquie, l’Afghanistan et le Pakistan. Le dernier sommet s’est tenu en décembre dernier et s’est conclu notamment par l’annonce d’exercices militaires communs. Mais la vraie surprise était ailleurs : en marge du sommet, Hamid Karzai, le président afghan, a annoncé que les talibans se préparaient à ouvrir un bureau de représentation en Turquie pour faciliter les négociations qui ne manqueront pas de s’ouvrir avant le départ des troupes de l’ISAF.
L’information a été confirmée ultérieurement par le président turc, M. Abdullah Gül.

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans INTERNATIONAL